Nouveaux retraités : comment choisir la bonne mutuelle ?

Soumis par admin le ven 30/10/2020 - 18:07

Lorsque vous entamer la soixantaine, votre retraite se profile à l’horizon. Il est temps donc pour les nouveaux retraités de penser à une nouvelle mutuelle à laquelle adhérer.

La bonne mutuelle pour les salariés 

Si vous entamez votre retraite, vous pouvez gardez votre mutuelle santé dont vous avez bénéficié dans votre entreprise. La seule condition étant de faire votre demande dans six mois qui suivent votre départ pour la retraite. Néanmoins, il est conseillé pour un “jeune” retraité de voir si un autre contrat ne serait pas plus adéquat. Si l’idée de souscrire à un nouveau contrat vous séduit, il faudra le faire au plus vite car certains assureurs imposent des limites d’âge aux nouvelles souscriptions (généralement 70ans). 

Pour les personnes dont le conjoint travaille encore, il peut être intéressant de souscrire à la mutuelle de votre compagnon afin de pouvoir bénéficier d’un meilleur prix et des avantages de sa complémentaire santé.

La bonne mutuelle pour les indépendants 

Concernant les indépendants, ils peuvent choisir de continuer avec la complémentaire santé à laquelle ils avaient souscrite en tant que travailleurs tout en veillant à actualiser les clauses et garanties. 

Cependant, il est important de noter que leur facture devient plus lourde car leurs cotisations ne seront plus déduites de leurs revenus professionnels imposables 

Les différentes garanties à inclure 

Garanties indispensables 

Dans l’optique à une souscription à un nouveau contrat, il est important d’inclure certaines garanties indispensables :

- l’optique et tous les équipements

- le dentaire (prothèses, couronne…)

- l’audition et tous les appareillages affiliés

- l’hospitalisation (les frais de chambres individuelle ou encore les dépassements d’honoraires alourdissent souvent la note)

Garanties qui peuvent être intéressantes 

Il peut être intéressant de prendre en compte d’autres garanties dans votre complémentaire santé, comme :

- les soins pédicures

- certains vaccins dits “exotiques” car ils ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale

- les chirurgies des yeux

- tout ce qui est médecine douce comme l’ostéopathie, l’ergothérapie, l'acupuncture …)

- une assistance en cas d’hospitalisation à domicile ou en cas de maladie grave

- les forfaits de remboursement qui, au fil des années, augmentent afin de récompenser la fidélité des clients sur le long terme.

- l’accès à des réseaux de soins dentaires et soins d’optiques (où vous pourrez bénéficier de prix plus bas, qui auront été négociés mais également un remboursement mutuel plus élevé)

Il peut être utile de noter que la souscription en couple revient moins cher car selon les enseignes, les assureurs font un geste qui va de 10% à 20% de réduction sur le second contrat.

Conclusion 

Pour les nouveaux retraités, il est important de bien choisir la bonne mutuelle afin de s’assurer convenablement. Les anciens salariés comme les indépendants peuvent décider de soit garder leurs précédentes mutuelles, soit de souscrire à un tout nouveau contrat. Le plus important lors de la signature de l’un ou l’autre contrat est de bien prendre en compte les différentes options et garanties qui peuvent se présenter, selon les contrats qui s’offrent à chaque nouveau retraité.