Mutuelle entreprise à la retraite : comment ça fonctionne ?

Soumis par admin le ven 04/09/2020 - 14:04
Mutuelle entreprise à la retraite : comment ça fonctionne

Un départ à la retraite est une étape très importante et qui doit au préalable s’organiser. Les démarches concernant la complémentaire santé doivent être réglées quelques mois en avance. Est-il envisageable de continuer à bénéficier de la mutuelle entreprise une fois à la retraite ?

La mutuelle santé est un élément-clé pour une retraite sereine. Les seniors ayant atteint les soixante ans sont ceux qui consultent le plus les spécialistes avec souvent des besoins d’appareillage et de prothèses auditives.

Découvrez toutes les démarches et les nouvelles règles pour pouvoir bénéficier de sa mutuelle d’entreprise même après la vie active.

Est-il possible de conserver la mutuelle d’entreprise ?

La réponse à cette question est « oui ». Lors du départ à la retraite, il est tout à fait possible de garder sa mutuelle d’entreprise. Un salarié peut donc demander à maintenir cette couverture, mais ne percevra plus la prise en charge versée par l’employeur.

Comment procéder pour maintenir une mutuelle d’entreprise ?

Dans un premier temps, c’est l’employeur qui prévient et signale directement l’organisme du départ à la retraite. Ensuite, cet organisme va adresser au salarié, deux mois avant la date de cessation d’activité, une proposition de maintien de sa mutuelle d’entreprise.

De son côté, le demandeur aura un délai de six mois à partir de cette date pour adresser une demande de maintien des garanties de la complémentaire santé. À partir de là, vous aurez un tout nouveau contrat proposant les mêmes garanties et qui prendront effet 24 heures après sa demande.

À combien s’élève le maintien de la mutuelle ? 

Comme expliqué précédemment, si l’employé souhaite maintenir sa mutuelle d’entreprise, il devra payer l’intégralité de la cotisation. De leur côté, les organismes d’assurances ont pour obligation de maintenir toutes les garanties de l’ex-salarié, mais à un tarif encadré.

La tarification est bien évidemment plafonnée progressivement pendant les trois prochaines années. Pendant la première année, le tarif doit rester inférieur aux tarifs applicables par rapport aux salariés actifs.

Durant la deuxième année, le tarif ne devra pas excéder de 25 % sur les tarifs imposés pour les salariés actifs. Ensuite, pendant la troisième année, le tarif peut grimper jusqu’à plus de 50 % des tarifs applicables aux salariés actifs.

Est-il possible de faire évoluer les garanties de la mutuelle entreprise ?

Il est obligatoire que les garanties dont vous bénéficiez restent les mêmes après un départ à la retraite. Vous ne pouvez donc plus les changer. Sachez également que les enfants et le conjoint ne pourront plus bénéficier de cette mutuelle parce qu’il s’agit d’un contrat individuel.

À quelques années de la retraite, il est primordial de se poser les bonnes questions concernant sa mutuelle d’entreprise !